Un forum inspiré librement du manga Shingeki no Kyojin.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Il est vivant, mais dans un état dégueulasse ¨ Levi (Fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Caporal-Chef
Messages : 7
Date d'inscription : 04/04/2016
Localisation : En train de boire du thè ou de bouffer du Titan
MessageSujet: Il est vivant, mais dans un état dégueulasse ¨ Levi (Fini)   Lun 4 Avr - 19:36

"Le seul conseil que je peux te donner, c'est de prendre ta décision en ton âme et conscience." ▲
NOM  → Ackerman.
 PRENOM  → Levi.
 SURNOM  → Un conseil n'essaye même pas de m'en donner un.
 GROUPE →  Bataillon d'Exploration.
METIER  → Caporal-Chef.
 AGE  → Dans la trentaine.
 SEXE  → Masculin, ça ne se voit pas ?.
 ORIENTATION SEXUELLE  → Je t'en pose moi des questions, de toute façon, je n'ai pas le temps et surtout pas l'envie de me lancer dans une relation avec n'importe qui.
 DATE DE NAISSANCE  → 25 décembre
 

 ARMES & CAPACITES  →

Manœuvre tridimensionnelle→ Je ne suis pas le meilleur soldat de l'humanité pour rien. Et cela bien avait d'être forcé à rejoindre le bataillon d'exploration, je savais me servir de cet équipement. J'ai appris par moi-même, et non eu besoin dès trois ans de formation pour. En manoeuvre, je suis extrêmement rapide et peu très bien anticipé les attaques de mes ennemis. Je suis capable de tuer jusqu'à six déviants sans aucune difficulté. Et malgré mes autres camarades, je ne tiens pas mes lames de la même manière, et bien que cela puisse être étrange, cela marche plutôt bien en combat, ou j'ai mon propre style.

Combat au corps-à-corps→ Sans mon équipement tridimensionnel, je sais tout de même me battre à main nue ou avec une arme blanche. Je peux très bien tenir contre une personne plus grande et surtout plus forte que moi. J'ai été élevé dans les bas-fonds de la capitale, cela m'a permis d'avoir une certaine expérience en la matière. Je n'ai pas peur d'affronter les personnes qui s'en prennent à moi ou à mon équipe. Et demander à notre demi-titan si je ne sais pas fort, je lui ai déjà cassé le nez et une dent lors de son procès, bien que cela été Juste pour faire du bluff, je n'aie pas été de mainmorte pour autant. Comme quoi il ne faut pas se fier aux apparences, car malgré mon petit gabarit, je suis assez musclé, même si cela ne se voit pas.

Maniaque de la propreté → Bien que je suis le soldat le plus fort de l'humanité, je suis aussi un très grand maniaque de la propreté. Je ne supporte pas de vivre dans un endroit salle où que mon équipement le soit. C'est plus fort que moi, et souvent, j'entraîne mon équipe dans ses séances de nettoyage, pour eux, c'est comme une sorte de punition. D'autant plus que je suis toujours derrière eux, pour vérifier si cela est fait comme je le veux. Et si cela n'est pas le cas, je leur fais refaire tout. Mais il m'arrive de me salir pour la bonne cause, comme pour sauver l'un de mes camarades ou les réconforter si ceux-là en ont besoin, enfin si le moment l'exige.
 
"Ils sont lents. Erwin et les autres enfoirés nous font attendre. Les brigades spéciales vont finir par arriver en premier. Ils doivent avoir du mal à chier."
Description de sa situation actuelle →

Situation familiale→ Petit, j'ai vu ma mère mourir sous mes yeux. J'ai été élevé par Kaney Ackerman, ce dernier m'a appris à survivre. Je ne connais pas vraiment le reste de ma famille, je sais tout simplement que mon père était l'un des clients de ma mère lorsqu'elle était prostituée. Les seuls que j'aie vraiment considérés comme ma famille sont Farlan et Isabelle. Par ma faute, ils ne sont plus là non plus.

Bataillon d'Exploration→ À la base, je suis entré dans le bataillon par obligation, et surtout pour pouvoir tuer le major Erwin. Aujourd'hui, je suis l'un des soldats les plus importants, j'ai même le titre de caporal-Chef, et si respecter par les autres. Bien que mes manières de faire doivent sûrement ne pas plaire à tout le monde. Et même si je suis froid et distant avec mes autres camarades, je n'aime pas voir mes soldats mourir pour rien. Surtout quand ces derniers meurent inutilement.

Situation amoureuse et amicale→ L'amour ? C'est quoi cette chose inutile, qui rend les autres complètement idiots ? Moi, je n'en veux pas, ou je ne veux pas tout simplement prendre mon temps avec ces choses futiles. Je ne suis pas du genre à donner ma confiance et mon amitié à n'importe qui. Et même si je ne le montre pas vraiment, je ferai tout pour que les soldats qui sont sous mes ordres, reviennent en vie à chaque expédition. Même si cela est parfois impossible.
 
PHYSIQUE ▲
Petit, je n'avais pas vraiment le même physique qu’aujourd’hui. J'étais maigre et avais les cheveux longs tout ébouriffés. Ma mère ne prenait pas vraiment soin de moi vu qu'elle n'avait pas les moyens, et j'étais alors la riser des enfants de mon âge dans les bas-fonds. Aujourd'hui, on peut dire que j'ai repris du poil de la bête. J'ai toujours une coupe courte complètement irréprochable dans mes cheveux noirs. Ces derniers sont rasés sur les côtés avec les mèches de devant tombant sur mes yeux gris. Ce dernier a toujours les mêmes airs, peu importe la situation dans laquelle je suis. C'est très rare que je montre mes émotions avec mon regard. Depuis des années, je me suis mis comme une sorte de barrière, qui me permet de rester imperturbable à n'importe quel moment. Et même si je ne fais qu'un mètre soixante, ce qui me vaut de nombreux surnoms que je déteste, je n'ai pas peur de ceux qui sont plus grands que moi. Sous mon petit gabarit, il y a un homme qui a passé sa vie à s'entraîner pour survivre. Mon uniforme que je porte presque tout le temps ne permet pas aux autres de voir comment mon corps est formé. J'ai l'air peut-être maigrichon, mais ce n'est qu'une apparence, je suis quelqu'un de fort et musclé. Quand je ne porte pas mon informe de bataillon d'exploration, je suis la plupart du temps en costume. Toujours vêtu de mon indispensable foulard blanc. En civil, je suis souvent en chemise blanche, bien qu'il m'arrive de porter un chandail un peu moulant, sûrement la seule fois où l'on peut deviner les muscles de mon corps que je cache la plupart du temps. Mais je dois avouer, que ma petite taille peut me poser certains problèmes, surtout quand je dois prendre quelque chose en hauteur. Cela m'agace au plus haut point de devoir faire recours à une chaise ou à un tabouret pour attraper certaines choses. Je suis très conscient dont certains de mes camarades le font exprès, juste pour se foutre de moi.
PERSONNALITE ▲
Je suis sûrement pas la personne la plus sympathique et fréquentable que ce monde est connu. Je suis sûrement tout le contraire, vu le caractère de merde que je peux avoir, et j'en suis parfaitement conscient. Ce n'est pas pour autant que je vais changer. Qu'il plaise ou pas mon caractère fait de moi ce que je suis. Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours été ainsi. Doté d'une carapace à toute épreuve, me, permettant de ne pas être affecté par certaines émotions. Le fait d'avoir dû apprendre à survivre dans les bas-fonds en est sûrement la cause, avec l'éducation que j'ai eue, je n'ai pas eu d'autres choix de devenir l'homme que je suis. Rares sont les personnes qui ont su franchir ma carapace, il faut dire que mon air, je n'en ai rien à foutre de ta gueule et ne le fait que je ne mâche pas mes mots quand je parle, ne m'aide pas vraiment à me faire des amis. Je n'ai pas l'intention de faire dans la gentillesse où dans les bisounours, le monde dans lequel nous vivons, ne nous le permet pas. Mon franc-parler dérange, change de chemin. Tu n'aimes pas mon impolitesse et mon humour noir, bouche toi les oreilles, car tu risques de devenir sourd à la longue. De toute façon, je n'ai pas de temps à perdre avec des sentiments inutiles. Si je baisse une fois, ma garde, je pourrai être un homme mort dans les secondes qui suivent. Je suis un soldat et non un marchand de fleurs, alors, ne t'attend pas de ma part que je te fasse des cadeaux, à moins que recevoir un coup-de-poing dans ton joli visage ne te fasse plaisir. Je ne suis pas connu pour ma patiente et pour ma gentillesse. Je suis même du genre à partir au quart de tour, surtout quand on joue avec mes pieds. Moi violent ? Pas du tout, bien que je peux très vite en venir aux mains sans souci. Et ne te dit pas que ma petite taille est un désavantage pour moi, je vais très vite te faire regretter cette pensée. Suis-je un homme sans cœur ? Peut-être, en tout cas, c'est ce que je montre aux autres. Car même si j'ai l'air d'avoir confiance en personne, je ne supporte pas que l'on dégrade le travail de mon équipe ou du bataillon d'exploration tout court. Je suis distant, froid avec les gens qui m'entourent, pas par choix, mais par obligation. JJ'ai déjà assez perdu de mondes par ma faute, hors de question que je m'attache à nouveau. Bien que je serais capable de donner ma vie pour sauver celle d'autres, je n'aime pas les morts inutiles. Je conseille toujours à mes hommes de faire le bon choix avant d'agir. Cela ne marche pas à tous les coups, mais au moins j'aurais essayé de sauver leur vie. Et ne pense pas que leurs morts ne me font rien. Bien que je garde toujours mon regard neutre à chaque instant, chaque mort me met hors de moi. Qu'elle ait été utile ou pas. Cette haine, je l'utilise après pour bouffer du titan. Ah oui, j'ai aussi un autre trait de caractère un peu spécial. Je suis un maniaque de la propreté. C'est plus fort que moi, je ne supporte pas de vivre dans un endroit sale où que mon équipement le soit. Je peux passer des heures à passer chiffon et autres balais pour avoir ma conscience tranquille. Malheureusement, mon équipe en a souvent fait les frais, et je leur fais souvent faire des corvées quand nous ne sommes pas en mission. Bien que je n'aime pas la saleté, je peux très mettre cet aspect de ma personnalité quand le moment me le permet. Qu'il s'agisse de sauver un camarade ou de réconforter un soldat sur le point de mourir, je m'en fiche d'être couvert de sang, de bave ou de boue, je ferais ce qui est en mon pouvoir pour mon boulot. Bien qu'après, je cours très vite prendre une douche.
"Et les morveux ? C'est quoi ce bordel ?"
HISTOIRE ▲
Des voix autour de moi étaient en train de m'appeler, elles étaient à la fois proches et loin de moi. Bien que je voulais les écouter, je n'arrivais pas à les rejoindre. Comme si une force m'en empêchait tout simplement. J'ouvrais les yeux quelques instants avant de replonger dans le noir total, emporter par la fièvre. Comme si une force m'en empêchait tout simplement. J'ouvrais les yeux quelques instants avant de replonger dans le noir total, emporter par la fièvre.

 " Regardez, voilà encore le petit Levi tout sale, ...retourne auprès de ta maman. " Mais j'étais où là, devant moi se passait une scène que j'avais déjà vécue par le passé, j'avais l'impression d'être dans un cauchemar. Pour est-ce que je vivais une nouvelle fois une partie de  ma vie que je voulais par-dessus tout oublier. Devant moi se trouvait un moi-même beaucoup plus petit, beaucoup plus jeune. Le moi du passé, le moi qui n'étais pas encore l'homme que j'étais devenu. Le moi qui avait passé une enfance atroce dans les bas-fonds de la ville. Le moi qui n'avais pas encore sa carapace. Je n'étais qu'un enfant, fragile et Innocent. Je savais très bien où se souvenir allait me mener, je savais très bien ce qui allait se passer par la suite. Je regardais le petit garçon en face de moi, avec l'envie de lui dire de partir loin de là, de ne pas retourner dans cette foutue maison. Mais je ne pouvais pas parler, aucun son ne sortait de ma bouche, alors je me contentais de fixer, de me fixer. Serrant les poings. Je n'avais pas d'autre choix que de me suivre. Quel était l'idiot qui m'avait forcé à revivre cette partie de ma vie ? Quel était l'idiot qui trouvait cela marrant de se faire délirer à ce point. Quand je sortirai de ce cauchemar, croyez-moi, il allait recevoir mon poing dans la figure. Mais pour le moment, tout ce que je pouvais faire, c'était de regarder sans rien faire, regarder la scène qui se trouvait devant mes yeux. De revoir ce petit garçon appeler, encore et encore sa maman sans n'avoir aucune réponse de sa part.  Elle était la première d'une liste qui allait s'agrandi avec le temps? Mais je n'avais pas le temps d'observer plus que ça, que j'avais l'impression de m'éloigner à nouveau, d'être aspiré hors de là au moment où je voyais une main se posant sur l'épaule du petit moi.

Une nouvelle fois, une voix m'avait appelée, et de nouveau je ne pouvais la rejoindre. C'était la voix d'une femme, une voix que j'avais envie d'étrangler tellement, elle m'agaçait. Le gros mot que j'avais entre les lèvres ne s'échappait pas, et même si j'avais les yeux ouverts, tout autour de moi étais flou. Le gros mot que j'avais entre les lèvres ne s'échappait pas, et même si j'avais les yeux ouverts, tout autour de moi étais flou. Est-ce encore la folle dingue avec ses lunettes qui avait joué un mauvais tour? Je n'en savais rien, et je n'avais pas le temps d'y penser que je sombrais à nouveau dans les ténèbres.

À nouveau, je me trouvais dans une partie de ma vie, dans un souvenir qui était gravé à jamais dans ma tête. Devant moi se trouvait une autre version de moi-même, une version plus grande que la précédente. Mais surtout ressemblant plus à ce que j'étais à présent. Le regard neutre, la carapace sur les épaules et surtout la facilité de manoeuvrer avec l'équipement tridimensionnel. Devant moi se trouvait le Levi que j'étais avant de rejoindre le bataillon d'exploration. " Attends-moi frèro ! " Cette voix me glaçait le sang, vu que je la connaissais par coeur. Pourquoi avait-il fallai que je revive ce moment encore une fois. Cette voix était celle d'Isabelle. Cette dernière se trouvait juste derrière moi, en compagnie de Farlan. Nous étions en train de s’échapper avec notre équipement après avoir volé quelque chose aux personnes des bas-fonds. Un petit pincement au coeur se faisait sentir dans ma poitrine. Bien que ce n'était pas facile tous les jours, cette période de ma vie me plaisait bien. Bien que je n'étais pas le caporal-chef d'aujourd'hui, j'étais respecté par ceux qui étaient comme moi. On ne pouvait pas dire que j'étais un gentilhomme, je volais pour pouvoir vivre et surtout faisais des petits boulots à droite à gauche pour ne pas finir comme ma mère. Je ne voulais pas retourner dans l'état que j'étais quand j'étais petit. Ce Live n'avait plus rien à voir avec le petit garçon désordonnait, c'était un jeune homme se battant pour vivre. N'hésitant pas à enfreindre là loin pour pour le faire. Ce jeune homme , cette version de moi un peu plus jeune, n'avait peur de rien. La suite, je ne la connaissais que par cœur, j'en connaissais déjà la fin, la conclusion. À cause de moi, de mon arrogance, de ma détermination, j'allais perdre les deux seules personnes auxquelles, je tenais après la mort de ma mère. Les deux seules personnes qui avaient réussi à percer la carapace dure que j'avais formé avec le temps et surtout les deux seules personnes en qui j'avais totalement confiance. Encore une fois, je n'étais que simple spectateur dans un souvenir de ma vie, encore une fois que je devais regarder tout sans pouvoir rien dire, ni faire pour changer, l'histoire. La mission pour tuer le major, la première fois que je voyais le ciel, le sourire de mes amis quand je leur disais que j'avais confiance en eux. Tout était en train de défiler devant mes yeux, les poings serrer une nouvelle fois, j'avais envie de tout casser. Mais je n'étais qu'un fantôme, hanté par ses propres erreurs, ses propres choix. Et une nouvelle fois la mort avait été au rendez vous. Si j'avais su m'en tenir au plan que j'avais en tête, ils seraient sûrement vivants à l'heure actuelle. Si j'avais su faire d'autres choix, je ne serais peut-être pas le soldat que je suis aujourd'hui....

Je me réveillais en sursaut, des gouttes de sueur coulaient doucement le long de mes tempes. Je ne savais pas ou j'étais. " LEVIIII " Oh, non pas cette voix, s'il vous plaît, pas elle, pourquoi maintenant, après ce qui m'avait semblé être un cauchemar sans fin. " Nous fait plus une frayeur pareille ! " Le temps que je reprenne ma respiration, ma vision se calmer et se posait enfin autour de moi. J'étais dans ma chambre tout simplement dans mon lit. Mon regard se posait sur le major Erwin assis plus loin sur une chaine , en train de me regarder avec une sorte de soulagement sur le visage, et à côté de mon se trouvait la personne la plus insupportable au monde qui me regardait comme si j'étais son nouveau jouet. " Tu es obligé de gueuler comme un babouin la binoclarde ?  " Un sourire satisfait s'affichait sur le visage de la grande folle. " Mais bordel, vous foutez quoi dans ma chambre ?  " Les deux autres occupants se regardaient d'un air bizarre, limite désolée pour moi. Je soupirais un coup avant de me redresser sur mon lit, c'est alors qu'une douleur se faisait ressentir au niveau de ma jambe. Tous les souvenirs passaient alors en vitesse rapide dans ma tête. Moi en train de donner une raclée à Eren lors de son procès, Mon escouade en train de s'enfoncer dans la forêt pour tendre un piège. Moi et le major en train de regarder le titan féminin alors que cette dernière était attachée. L'éclair jaune au moment où Eren s'est transformé en titan à son tour. La vue des membres de mon escouade, morts. Le combat contre le titan féminin la reprise du morveux. J'avais envie que l'on me dise que cela n'était qu'un mauvais rêve, mais je savais très bien que ce n'était pas le cas. J'avais envie de hurler, de casser tout ce qui se trouvait dans ma chambre, mais je restais là , assis sur mon lit. " Désolé " Non, mais elle ne savait pas la fermer celle-là, je redressais mon regard pour lui faire comprendre que si elle disait un mot de plus, j'allais l'égorger. Sans rien dire, je me redressais pour me rendre dans ma salle de bains, laissant les deux autres dans la pièce, espérant qu'ils soient partis quand je reviendrai. Je regardais mon reflet dans le miroir, regardais le même regard neutre que j'avais depuis des années. Je fermais alors doucement les yeux, reformant la carapace légèrement fissurée, prêt à reprendre du service.

 Pseudo : Lylou
 Age : Secret nà :p Dans la vingtaine :p
 Personnage de l'avatar : Levi Ackerman
 Avis et suggestions sur le forum : Non mon commandant Cousteau
 Comment avez vous connu le forum ? En cherchant sur forumactif
 Code du règlement : Validé par Arunja Khan

 
"Les lames ne sont faîtes que pour couper la nuque des titans. Rien d'autre. Alors foutez-moi la paix et laisse-moi utiliser la posture que je trouve confortable."
(c) MEI sur EPICODE


Dernière édition par Levi Ackerman le Mer 6 Avr - 21:16, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Shifter alcoolique
Messages : 33
Date d'inscription : 24/01/2016
Age : 22
Localisation : Derrière toi
MessageSujet: Re: Il est vivant, mais dans un état dégueulasse ¨ Levi (Fini)   Mer 6 Avr - 7:03

Un Levi ! Bienvenu sur le forum ! Bonne chance pour ta fiche !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Caporal-Chef
Messages : 7
Date d'inscription : 04/04/2016
Localisation : En train de boire du thè ou de bouffer du Titan
MessageSujet: Re: Il est vivant, mais dans un état dégueulasse ¨ Levi (Fini)   Mer 6 Avr - 9:15

Merci le Titan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lieutenant
Messages : 14
Date d'inscription : 25/01/2016
Age : 20
MessageSujet: Re: Il est vivant, mais dans un état dégueulasse ¨ Levi (Fini)   Mer 6 Avr - 14:42

Bienvenue o/
Désolé de réagir si tard, mais je suis un peu débordée en ce moment °^° Sinon je ne sais pas si ta fiche est fini ou pas... si c'est le cas et bien j'essayerais de corriger et si je ne l'ai pas fait cela sera à Arn (vue que je doute d'être dispo avant lundi).
En tout cas j'espère que tu te plairas ici ♥ Hazel en moi est joie de voir Levi.

_________________
Somewhere beyond happiness and sadness I need to calculate what creates my own madness and I'm addicted to your punishment
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Caporal-Chef
Messages : 7
Date d'inscription : 04/04/2016
Localisation : En train de boire du thè ou de bouffer du Titan
MessageSujet: Re: Il est vivant, mais dans un état dégueulasse ¨ Levi (Fini)   Mer 6 Avr - 21:16

Merci beaucoup :)
Oui, j'ai fini ma présentation , j'espère que cela ira ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lieutenant
Messages : 14
Date d'inscription : 25/01/2016
Age : 20
MessageSujet: Re: Il est vivant, mais dans un état dégueulasse ¨ Levi (Fini)   Jeu 7 Avr - 18:24



 

 
Félicitations Levi ! Hazel Smith te valide !
Félicitations! Tu as complété ta fiche personnage avec brio! Te voici prêt/prête à aller jouer dans Shingeki no Kyojin Outside the Walls. Tu as été ajouté au groupe Bataillon d'Exploration, mais pour une expérience optimale, pense bien à recenser ton avatar! Tu peux aussi chercher des relations en créant ta fiche de liens ici, demander un logement dans cette section et commencer à RP !

 Si tu as la moindre question, n'hésite pas à contacter tes administrateurs et modérateurs chéris que sont Hazel Smith, Cecilia Sarivan et Arunja Khan

© Narja - Never-Utopia

_________________
Somewhere beyond happiness and sadness I need to calculate what creates my own madness and I'm addicted to your punishment
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Il est vivant, mais dans un état dégueulasse ¨ Levi (Fini)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il est vivant, mais dans un état dégueulasse ¨ Levi (Fini)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flèche ▬ On est mort, on est mort. On est vivant, mais on est mort.
» bug AP
» glimmer ❝dans le soleil, scintille tendresse, mais dans l'obscurité redoutable s'y mêlent mémoire et néant.
» L'amour ne se manifeste pas dans le désir de coucher avec quelqu'un, mais dans le désir de dormir avec quelqu'un. + Ethanaël
» Les portes de l'histoire s'ouvrent...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shingeki no Kyojin RPG :: Avant de commencer :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: